Les assureurs, moteur du financement de l’économie

L’assurance est l’un des premiers financeurs de l’économie de notre pays. Les assureurs français jouent pleinement ce rôle, de manière responsable, de façon à dynamiser les tissus économiques locaux, tout en répondant aux défis de long terme de la société. Les sommes qu’ils collectent sous forme de cotisations versées par les assurés en contrepartie des garanties qu’ils leur accordent sont en effet placées. Ces placements permettent d’apporter à l’Etat et aux collectivités locales des ressources essentielles pour couvrir une part des emprunts publics mais aussi d’investir dans les entreprises. Le secteur de l’assurance participe ainsi au développement de l’activité économique et de l’emploi de la France.

Toujours plus de financements à destination des entreprises

Les assureurs français cumulent 2 742 Md€ de placements à l’actif de leur bilan à fin 2021. 62 % de ce montant sont investis dans des actifs d’entreprises. Ces investissements prennent la forme d’obligations (34 %), d’actions (22 %) et d’immobilier d’entreprises (6 %). Près de la moitié des investissements des assureurs sont réalisés dans les entreprises en France. 

Plus de 111 milliards d’euros investis dans les PME/ETI

Fin 2021, les assureurs consacraient 111 Md€ au financement des PME/ETI, un engagement qui a doublé depuis 2015. L’augmentation de l’investissement dans les PME/ETI témoigne du soutien massif et constant des assureurs au financement de l’économie.

Un rôle de financeur des entreprises pour accompagner les grandes transitions

La volonté des assureurs d’investir dans des secteurs à fort potentiel et dans tous les domaines (infrastructures, écologie, nouvelles technologies) participe à rendre notre économie plus résiliente, plus durable et à accompagner les grandes transitions.

La solidité du secteur lui donne la capacité de financer les priorités de l’Europe. Par exemple, au cours des dix dernières années, les investissements dans les infrastructures ont été multipliés par plus de 4. A fin 2020, les investissements verts et socialement responsables atteignent 207 Md€*.

L’assurance finance aussi la dette publique

Les assureurs sont également des financeurs de la dette publique : ils détiennent 16 % de la dette négociable de l’Etat français (soit 466 Md€), les plaçant comme les premiers financeurs domestiques.

L’assurance, acteur de la relance de l’économie du pays

Investisseurs de long terme, les assureurs français se sont engagés comme aucun autre secteur auprès des pouvoirs publics à soutenir l’économie du pays affectée par la crise sanitaire à travers plusieurs programmes d’investissement.

  • En 2021, grâce aux prêts participatifs « Relance », 18 assureurs et la Caisse des Dépôts se sont mobilisés afin de lever 11 milliards d’euros en faveur des PME-ETI et pour l’emploi.
  • Avec 194 millions d’euros d’investissements réalisés dans 8 PME et 9 ETI en mars 2022, le lancement du Fonds Obligations Relance est très positif.

* Investissements inclus : immobilier vert, green bonds, infrastructures vertes, fonds ISR, Finansol et GreenFin 742